L'Annaysien.com
Union Annaysienne
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
24 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

La fête organisée à l'initiative de France-Cuba pour célébrer les 50 ans de la révolution cubaine a rassemblé plusieurs centaines de personnes, ce samedi 07 février, à Lille.

Concert, soirée salsa, sandwiches latino, mojitos... la Fiesta Cuba Socialista a continué tard dans la soirée grâce à l'implication de nombreux militants associatifs.

C'est dans une ambiance studieuse que s'est engagée la fête de Cuba socialiste organisée salle du Gymnase à Lille le Week-end dernier pour célébrer les 50 ans de la révolution cubaine. Au cours des deux conférences-débats qui ont rythmé l'après-midi, beaucoup d'idées reçues concernant l'actualité et l'histoire de Cuba ont été battues en brèche par les intervenants rassemblés autour d'Ana Maria Chongo, consul general de Cuba en France ainsi que des journalistes et écrivains Hernando Calvo Ospina et Victor Dedaj.


Beaucoup d'idées reçues battues en brèche


Ambiance studieuse mais non pas austère ou rébarbative. Studieuse, car dans le contexte de violente lutte idéologique orchestrée par la plupart des grands médias occidentaux contre Cuba, de nombreuses questions se posent de manière récurrente concernant la légitimité de son régime économique et politique. En marge des conférences et des débats, expositions, table de presse ou stand associatifs ont pu aussi éclairer les participants venus pour la plupart du Nord et du Pas-de-Calais sur la réalité du rouge Crocodile vert des Caraïbes. Subissant depuis 50 ans le blocus économique des Etats-Unis, «stratégie d'étranglement» de la Révolution cubaine, si elle est «loin d'être le paradis» comme l'a souligné dans son intervention, par exemple, Yann Leroy, secrétaire fédéral de la Jeunesse communiste du Nord, la République socialiste de Cuba, au grand dam, notamment,  des classes dirigeantes étasuniennes, porte toujours - en particulier en Amérique latine ou en Afrique - l'espoir  d'émancipation de nombreux exploités dans le monde.

Placée sous le haut patronage de l'ambassade de Cuba en France, la Fête des 50 ans de la révolution cubaine a porté haut et fort trois revendications phares : la fin de l'Embargo infligé à Cuba par les Etats-Unis , la libération des 5 Cubains et la restitution de la base de Guantanamo au territoire Cubain. La veille, à Arras, en soutien aux «5 patriotes cubains» et à l'appel de Cuba Si France, de l'Union Locale CGT, de Cuba Solidarité, de France Cuba Pas-de-Calais, de les5.org, du comité «Libérez-les !» et de la section du PCF de l'Arrageois, un rassemblement était organisé de 18h00 à 19h00, au pied du beffroi. A cette occasion, la demande de la pose sur le beffroi d'Arras d'une banderole pour la libération des «5 patriotes cubains» a été réitéré.

En matinée, une délégation accompagnant Ana Maria Chongo, consul general de Cuba en France, a été reçue en mairie par Alain Cacheux, député du Nord et adjoint au maire de Lille. A cette occasion, la demande de la création d'une place Ernesto Che Guevara dans la ville de Pierre Degeyter, le compositeur de L'Internationale, a été réitérée par les membres de la délégation.


Date de création : 12/02/2009 : 23:34
Catégorie :

Le Ché

- Célébration

Page lue 1979 fois

Web TV PCF
Numéros Utiles

Numéros d’urgence

Médecins 

Infirmiers 

Pharmacies

Divers numéros d’urgence

Numéros utiles

PCF J'adhère !
J'adhère au PCF

Le Ché

Recherche
Recherche
Nouvelles des Amis